Christian WENKEL

Maître de conférences en histoire contemporaine (22ème section)

UFR Histoire Géographie Patrimoines

  nchristian.wenkel@univ-artois.fr

CV Wenkel

Mots clefs : guerre froide ; construction européenne ; relations transatlantiques ; européanisation ; espaces transnationaux de communication ; diplomatie parlementaire ; politique étrangère française ; question allemande ; relations franco-allemandes ; représentations et mémoire dans les relations internationales

Après des études d’histoire, de philosophie et de lettres modernes aux universités de Mayence et de Dijon dans le cadre du Cursus intégré franco-allemand, Christian Wenkel a obtenu son doctorat d’histoire avec une thèse d’histoire des relations internationales, réalisée en co-tutelle à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’université Ludwig-Maximilian de Munich. Il a été successivement ATER à l’IEP de Paris (2007-2009), chargé de recherche à l’Institut historique allemand, responsable de la section histoire contemporaine après 1945 (2009-2016) et secrétaire général du laboratoire d’excellence « Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe » à l’université Paris-Sorbonne (2016-2017).

 

I. Titres universitaires

Magister Artium de l’université de Mayence en 2002.

Docteur d’histoire de l’Institut d’études politiques et de l’université de Munich en 2008.

 

II. Publications

Point blue

Ouvrages

[2014], Auf der Suche nach einem « anderen Deutschland ». Das Verhältnis Frankreichs zur DDR im Spannungsfeld von Perzeption und Diplomatie, Munich, Oldenbourg.

[2011], avec Maurice VAÏSSE, La diplomatie française face à l’unification allemande, archives inédites réunies, Paris, Tallandier.

Point blue

Direction d'ouvrage

[2012], dir., avec Emilia ROBIN-HIVERT, « La diplomatie parlementaire en France après 1945 », Parlement[s], n° 17 (juin 2012).

[2012], dir., avec Matthieu OSMONT, Emilia ROBIN-HIVERT, Katja SEIDEL et Mark SPOERER, Européanisation au 20e siècle : un regard historique / Europeanisation in the 20th century: the historical lens, Bruxelles, Peter Lang [Euroclio. Etudes et Documents / Studies and Documents, 69].

[2011], dir., « Towards a European Society? Convergence and Divergence in 20th Century Europe. Synthesis of the Summer School », discussions, n° 6, www.perspectivia.net:8403/perspectivia/content/publikationen/discussions/6-2011 .

[2011], dir., « Deutsche Zeitgeschichte nach 1945. Stand der Forschung aus westeuropäischer Sicht », Francia, n° 38 (2011), p. 237−320.

[2009], dir., avec Guia MIGANI et Michele AFFINITO, Les deux Europe. Actes du IIIe colloque international de RICHIE / The two Europes. Proceedings of the 3rd international RICHIE conference, Bruxelles, Peter Lang [Euroclio. Etudes et Documents / Studies and Documents, 46].

Point blue

Articles et chapitres d’ouvrages scientifiques

- dans une revue

[2018], dir., avec Barbara LAMBAUER, « Entstehung und Entwicklung transnationaler Kommunikationsräume in Europa zu Kriegszeiten, 1914−1945 », dans Comparativ. Zeitschrift für Globalgeschichte und vergleichende Gesellschaftsforschung, n° 28/1.

[2012], avec Guia MIGANI, « 1979−1981 : un tournant dans les relations internationales », Revue d’histoire diplomatique, n° 126/2, p. 113−118.

[2012] « La marge de manœuvre des parlementaires en l’absence de relations officielles. Le cas de la RDA (1967-1976) », Parlement[s], n° 17 (juin 2012), p. 72−87.

[2012], « La visite d’Edgar Faure à Berlin-Est en janvier 1974 », Parlement[s], n° 17 (juin 2012), p. 129-131.

[2011], « En quête permanente d’une reconnaissance internationale. La politique étrangère de la RDA et ses marges de manœuvre », Relations internationales, n° 148 (hiver 2011), p. 47−58.

[2009], « Entre normalisation et continuité. La politique étrangère de la France face à la RDA », Francia, n° 36, p. 231−249.

[2007], « Inquiétudes parlementaires. La perception du problème allemand à travers les débats de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale 1949−1955 », Relations Internationales, n° 129 (printemps 2007), p. 85−102.

[2003], « Un Charlemagne pour la République. La transformation du lieu de mémoire ‘Charlemagne’ après 1870/71 à l’exemple de la statue de Louis Rochet », Francia, n° 30/3, p. 165−182.

- dans un ouvrage collectif et chapitre d’ouvrage scientifique

[2017], « 1989. Berlin. Un mur qui tombe », dans Dans les secrets du Quai d’Orsay. L’engagement de la France dans le monde, 8 mai 1945 - 11 septembre 2001, dir. Hervé Magro et Maurice Vaïsse, Paris, L’Iconoclaste, p. 344-353.

[2017], « Formen und spezifische Herausforderungen französischer Präsenz in der DDR », dans Une diplomatie au cœur de l’histoire européenne / Diplomatie im Herzen der europäischen Geschichte. La France et l’Allemagne depuis 1871 / Frankreich in Deutschland seit 1871, dir. Marion Aballéa et Matthieu Osmont, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, p. 117-132.

[2017], « Overcoming the Crisis of Détente, 1979−1983. Coordinating Eastern Policies Between Paris, Bonn, and London », dans The Long Détente. Changing Concepts of Security and Cooperation in Europe, 1950s−1980s, dir. Oliver Bange et Poul Villaume, Budapest, CEU Press, p. 235−251.

[2016], « La BStU, les archives de la Stasi et la société allemande. Entretien avec Bernd Florath », dans Résistance, dissidence et opposition en RDA 1949−1990, dir. Hélène Camarade et Sibylle Goepper, Villeneuve d’Ascq, Presses univ. du Septentrion, p. 349−366.

[2016], avec Sylvie LE GRAND-TICCHI, « Groupes d’opposition et samizdats à Berlin-Est dans les années 1980 », dans Résistance, dissidence et opposition en RDA 1949−1990, dir. Hélène Camarade et Sibylle Goepper, Villeneuve d’Ascq, Presses univ. Septentrion, p. 171−181.

[2015], « Frankreich und die deutsche Einheit. Entflechtung nationaler Interessen als Grundlage neuer Verflechtung », dans Vergleich und Verflechtung. Deutschland und Frankreich im 20. Jahrhundert, dir. Jörn Leonhardt, Berlin, Erich Schmidt Verlag, p. 201−220.

[2015], « Le Théâtre des Nations – un théâtre de la guerre froide ? », dans La France en guerre froide. Nouvelles questions, dir. Sylvie le Clech et Michel Hastings, Dijon, Presses univ. de Dijon, p. 181−189.

[2013], « L’‘autre’ dans le rapport franco-allemand », dans 50 ans de relations franco-allemandes, dir. Reiner Marcowitz et Hélène Miard-Delacroix, Paris, Nouveau monde, p. 43−73.

[2013], « Die Anerkennung der DDR als Ausdruck französischer Deutschland- und Europapolitik », dans Der Ort der DDR in den deutsch-französischen Beziehungen, dir. Anne Kwaschik et Ulrich Pfeil, Bruxelles, Peter Lang, p.109−125.

[2012] « Die Franzosen und Gorbatschow. Die französische Wahrnehmung des Transformationsprozesses in der Sowjetunion », papier présenté à un colloque de l’Institut Ludwig-Boltzmann pour l’étude des conséquences de la guerre à Graz, du musée germano-russe de Berlin et de l’Institut d’histoire contemporaine de Munich-Berlin, http://rodnaya-istoriya.ru/images/a_images/zapad/wenkel.doc .

[2010], « Les images françaises du socialisme en RDA 1956–1968 », dans La République démocratique allemande. Vitrine du socialisme et l’envers du miroir (1949–1989–2009), dir. Chantal Metzger, Bruxelles, Peter Lang, p. 219−231.

[2007], « Les relations entre la France et la ‘patrie de Brecht’. La France et les Français face à l’action culturelle de la RDA et la Culture est-allemande 1954−1970 », dans Culture et politique étrangère des démocraties populaires, dir. Antoine Marès, Paris, Institut d’études slaves, p. 47−62.

Point blue

Comptes rendus

[2013], Michail Gorbatschow und die deutsche Frage. Sowjetische Dokumente 19861991, dir. Aleksandr Galkin et Anatolij Tschernjajew, édition allemande dirigée par Helmut Altrichter, Horst Möller et Jürgen Zarusky, commentée par Andreas Hilger, traudite du russe par Joachim Glaubitz, Munich, Oldenbourg, 2011, dans Francia-Recensio, 2013/2.

[2007], Die ostdeutsche Gesellschaft. Eine transnationale Perspektive, dir. Sandrine Kott et Emmanuel Droit, Berlin, Ch. Links, 2006, dans Vingtième Siècle, n° 95/3, p. 300, et dans H-Soz-Kult, 21 février 2007.

[2005], De Grünewald à Menzel. L’image de l’art allemand en France au XIXe siècle, dir. Uwe Fleckner et Thomas W. Gaethgens, Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2003, dans Francia, n° 32/2, p. 213-214.

[2004], Die « anderen » deutsch-französischen Beziehungen. Die DDR und Frankreich 1949-1990, Ulrich Pfeil, Cologne, Böhlau Verlag, 2004, in Revue d’histoire diplomatique, n° 119/1, p. 93-95.

[2004], Großbritannien und die DDR 19551973. Diplomatie auf Umwegen, Henning Hoff, Munich, Oldenbourg, 2003, [Studien zur Internationalen Geschichte, 14], in Revue d’histoire diplomatique, n° 119/3, p. 183-187.

[2004], avec Katrin RÜCKER, Willy Brandt et la France. Colloque organisé par Horst Möller et Maurice Vaïsse à l’Institut für Zeitgeschichte, Munich en 2005, in: Vingtième Siècle, n° 82/2, p. 148-149.

[2003], Turbata per aequora mundi. Dankesgabe an Eckhard Müller-Mertens, dir. Olaf B. Rader, Hannover, Hahnsche Buchhandlung, 2001, dans Francia, n° 30/1, p. 255-258.

Point blue

Traduction

[2003], Déchiffrage et traduction des télégrammes du Komintern pour une édition Moscou, Paris, Berlin. Télégrammes chiffrés du Komintern, 19391941, édités par Bernhard H. Bayerlein, Mikhaïl Narinski, Brigitte Studer et Serge Wolikow, Paris, Tallandier, 2003.

 

III Activités

Point blue

Organisation de manifestations scientifiques

- colloques internationaux

[2017], « Environnement et espace public européen : perceptions, acteurs, politiques » à l’Institut historique allemand du 18 au 20 octobre 2017 (avec Eric Bussière, Anahita Grisoni et Hélène Miard-Delacroix).

[2015], « Guerres et expériences européennes: convergences, transferts et circulations, 1900–1950 » à l’Institut historique allemand les 10/11 novembre 2015 (avec Barbara Lambauer).

[2014], « Espace public européen: histoire et méthodologie » à l’université Paris-Sorbonne les 9/10 octobre 2014 (avec Corinne Doria et Gérard Raulet).

[2014], « L’arbitre de l’Europe: fixer, penser, contester les hiérarchies politiques en Europe de Charles Quint à Standard and Poor’s » à l’Institut historique allemand et à l’université Paris-Sorbonne les 20/21 juin 2014 (avec Albane Pialoux et Anne-Sophie Nardelli-Malgrand).

[2013], « Résistance et opposition en RDA. Tentative de conquête de l’espace public 1949–1990 » à l’université Bordeaux 3 du 20 au 22 mars 2013 (avec Hélène Camarade).

[2013], « France and the German Question, 1945−1990 » à l’Institut historique allemand du 7 au 9 février 2013 (avec Frédéric Bozo, Marie-Pierre Rey et Stefan Martens).

[2011], « 1979−1981. Un tournant dans les relations internationales » à l’Institut historique allemand les 12/13 mai 2011 (avec Laurent Césari, Guia Migani, Pierre Mélandri et Maurice Vaïsse).

[2010], « Deutsche Zeitgeschichte nach 1945: Stand der Forschung aus westeuropäischer Sicht » à l’Auswärtiges Amt à Berlin le 24 novembre 2010.

[2007], « Les deux Europes. 3e colloque international de RICHIE » à l’université Suor Orsola Benincasa de Naples les 14/15 décembre 2007 (avec Michele Affinito et Guia Migani).

- école d’été

[2010], « Vers une société européenne ? Convergences et divergences dans l’Europe du XXe siècle » au Moulin d’Andé du 4 au 10 juillet 2010 (avec Matthieu Osmont, Emilia Robin-Hivert, Katja Seidel et Mark Spoerer).

- ateliers et journées d’étude

[2015 et 2016], deux ateliers dans le cadre du groupe de recherche « Les grands défis internationaux et la création d’un espace public en Europe depuis les années 1970 » à l’Institut historique allemand les 18/19 juin 2015 et les 9/10 juin 2016 (avec Eric Bussière, Anahita Grisoni und Hélène Miard-Delacroix).

[2016], journées d’étude « Sous le signe de la stabilité et de la sécurité : quelle stratégie pour l’Allemagne fédérale des années 1980 ? » à la maison Heinrich-Heine les 10/11 décembre 2016 (avec Hélène Miard-Delacroix et Hans Stark).

[2015], symposium « Faire référence à Bismarck : mémoire et circulation transnationale des modèles de politique sociale » à l’Institut historique allemand le 3 juillet 2015 (avec Karim Fertikh, Gabriele Metzler et Heike Wieters).

[2014], journées d’étude « L’européanisation comme objet et catégorie dans les sciences historiques et sociales » à l’Institut historique allemand les 10/11 avril 2014 (avec Éric Bussière, Karim Fertikh, Gabriele Metzler, Michael Werner et Heike Wieters).

[2010 à 2012], série de cinq ateliers avec le groupe de recherche IHA-RICHIE « La France entre guerre froide et intégration européenne, 1974-1986 » à l’Institut historique allemand les 25/26 mars 2010, à l’Institut für Zeitgeschichte à Munich les 20/21 janvier, à l’Institut historique allemand à Paris le 14 mai 2011, à l’université de Padoue les 2/3 décembre 2011 et à l’Institut historique allemande à Paris le 8 décembre 2012.

[2010], journée d’étude « L’unification allemande vingt ans après : le temps des historiens » à l’Institut historique allemand le 15 novembre 2010 (avec Frédéric Bozo et Marie-Pierre Rey).

[2010], journée d’étude « La diplomatie parlementaire en France après 1945 » à l’Institut historique allemand le 12 février 2010 (avec Emilia Robin-Hivert).

-  séminaires de recherche

[2014 à 2017], « Vers un espace public européen ? Une illustration par les questions environnementales » à l’Institut historique allemand (avec Éric Bussière, Anahita Grisoni et Hélène Miard-Delacroix).

[2013 à 2015], « Genre et Europe » à l’Institut historique allemand (avec Delphine Diaz, Julie Le Gac, Ariane Jossin et Fabrice Virgili).

- cycles de conférences

[2015 à 2018], « Comment écrire l’histoire de l’Europe ? » à l’Institut historique allemand (avec Rainer Babel, Lucien Bély, Éric Bussière, Rolf Grosse, Thomas Maissen, Hélène Miard-Delacroix et Jean-Marie Moeglin).

[2013 à 2017], « Aspects de la communication en politique au XXe siècle » à l’Institut historique allemand suivi d’un séminaire de recherche à l’université Paris-Sorbonne (avec Olivier Forcade, Rainer Hudemann et Hélène Miard-Delacroix).

[2014 à 2015], « Actualités des sciences sociales en Allemagne » à l’Institut historique allemand (avec Bénédicte Zimmermann, Karim Fertikh et Nikola Tietze).

- tables rondes

[2017], « Les défis de la mobilité. L’expérience européenne des historien-ne-s » à SciencesPo Paris le 7 décembre 2017 (avec Jürgen Finger).

[2017], « Du ‘I want my money back’ au Brexit. L’évolution des relations entre l'Europe et la Grande Bretagne » dans le cadre du Rendez-vous de l’histoire à Blois le 7 octobre 2017.

[2015], « Une laïcité européenne? La place des religions dans l’Europe d’hier, d’aujourd’hui, de demain » à l’Institut historique allemand le 9 décembre 2015 (avec Eric Anceau et Olivier Sibre).

[2015], « La politique étrangère française entre guerre froide et construction européenne 1974−1986 » dans le cadre du Rendez-vous de l’histoire à Blois le 10 octobre 2015.

[2015], « 25 ans après l’unité : perspectives est-allemandes sur la transformation d’un pays » à l’institut Goethe à Paris le 5 octobre 2015 (avec Barbara Honrath, Stefan Martens et Joachim Umlauf).

[2013], « La construction d’une ‘amitié’ : la commémoration du franco-allemand 50 ans après » à l’Institut historique allemand le 18 octobre 2013.

[2010], « La France et l’unification allemande à travers les archives du ministère des Affaires étrangères » lors des Rendez-vous de l’histoire à Blois le 17 octobre 2010.

[2009], « Les événements de 1989/1990 vus par les témoins, avec Egon Bahr et Bertrand Dufourcq » à l’Institut historique allemand le 14 décembre 2009.

[2008], « Entre multilatéralisme et bilatéralisme : l’évolution des pratiques diplomatiques françaises après 1945 » à SciencesPo Paris le 1er février 2008 (avec Matthieu Osmont).

[2006], « Guerre froide et intégration européenne » à SciencesPo Paris le 6 octobre 2006.

Point blue

Interventions scientifiques et publiques

- participation à des colloques

[2017], « Ostpolitik à la française ? France and the INF-treaty » intervention dans le cadre du colloque The INF Treaty of 1987. A Re-Appraisal au Berlin Center for Cold War Studies (novembre/décembre 2017).

[2017], Introduction et conclusions du colloque « Environnement et espace public européen : perceptions, acteurs, politiques » à l’Institut historique allemand (octobre 2017).

[2017], « La construction européenne et l’héritage de la guerre froide » intervention dans le cadre du colloque Quel nouveau système international dans les années 1990 ? à la Villa Finaly (février 2017).

[2016], « L’ambassade de France près la RDA. Les défis de la présence française dans l’autre Allemagne » intervention dans le cadre du colloque Un siècle et demi de présence diplomatique : la France et l’Allemagne depuis 1871 à l’ambassade de France en Allemagne (octobre 2016).

[2016], « La diplomatie française face à l’unification allemande d’après les archives » intervention (avec Maurice Vaïsse) dans le cadre du colloque Sources et itinéraires de recherche croisés de l’histoire de la construction européenne 1957−2015 aux archives du ministère des Affaires étrangères (juin/juillet 2016).

[2015], « Des convergences européennes en temps de guerres ? » modération de la table ronde conclusive (avec Barbara Lambauer) dans le cadre du colloque Guerres et expériences européennes : convergences, transferts et circulations, 1900–1950 à l’Institut historique allemand (novembre 2015).

[2015], « La mémoire de Yalta et le 8 mai en Allemagne » intervention dans le cadre du colloque La conférence de Yalta: ses décisions, ses applications et sa mémoire en Europe centrale à la Société historique et littéraire polonaise (juin 2015).

[2014], « François Mitterrand und die europäische Einheit » intervention dans le cadre du colloque Der Kreml und der Fall des Eisernen Vorhangs à l’Académie diplomatique de Vienne (octobre 2014).

[2014], « French policy towards German Reunification » intervention dans le cadre d’un colloque de la fondation Konrad-Adenauer à Berlin (octobre 2014).

[2014], « Pour une chronologie de l’européanisation au 20e siècle » intervention dans le cadre des journées d’étude L’européanisation comme objet et catégorie dans les sciences historiques et sociales à l’Institut historique allemand (avril 2014).

[2014], « Franco-Soviet Relations and the German Factor, 1979−1984 » intervention dans le cadre du colloque France, the USSR, and the End of the Cold War, 1975−1991 à l’université Panthéon-Sorbonne (janvier 2014).

[2013], « France and the division of Europe » intervention dans le cadre du colloque The Fate of the Communist Regimes and the End of the Cold War à l’université de Havard (novembre 2013).

[2013], deux entretiens avec des témoins et un responsable de la BStU dans le cadre du colloque Résistance et opposition en RDA. Tentative de conquête de l’espace public 1949-1990 à l’université de Bordeaux 3 (mars 2013).

[2013], « Recognizing the GDR without recognizing German division – the example of François Mitterrand’s visit to the GDR in 1989 » intervention dans le cadre du colloque France and the German Question à l’Institut historique allemand (février 2013).

[2012], « From competition over relations with the Soviet Union towards a new Franco-German Ostpolitik ? » intervention dans le cadre du colloque annuel de la German History Society à l’université d’Edinburgh (septembre 2012).

[2012], « François Mitterrand und die deutsche Einheit » intervention dans le cadre du colloque Vom Vergleich zur Verflechtung: Deutschland und Frankreich im 20. Jahrhundert à l’université de Fribourg (juillet 2012).

[2012], « Die Anerkennung der DDR als Ausdruck französischer Deutschland- und Europapolitik » intervention dans le cadre du colloque La place de la RDA dans les relations franco-allemandes après 1945 à l’université de Metz (juin 2012).

[2012], « Die Franzosen und Gorbatschow » intervention dans le cadre du colloque Vor 25 Jahren: Der Ostblock vor dem Zusammenbruch à la Gedenkstätte Berliner Mauer (mai 2012).

[2012], « Convergence and divergence of European détente policies during the crisis of international relations 1979-1983 » intervention dans le cadre du workshop The long détente à l’université de Copenhague (avril 2012).

[2011], « Le retour à la détente dans les relations bilatérales avec les pays de l’Est sous François Mitterrand et l’Ostpolitik franco-allemande » intervention dans le cadre de l’atelier L’Europe entre guerre froide et intégration européenne 1981−1985 à l’université de Padoue (décembre 2011).

[2011], « Preserving European Détente in Time of Crisis. Approaches from Paris, Bonn and London, 1979-1981 » intervention dans le cadre du colloque annuel de la société SHAFR à Washington (juin 2011).

[2011], « En quête permanente d’une reconnaissance internationale. La politique étrangère de la RDA et ses marges de manœuvre » intervention dans le cadre du colloque La politique étrangère de l’URSS et des démocraties populaires après 1945 à l’Institut d’études slaves (mai 2011).

[2011], « Comment préserver la détente européenne ? Les réponses de Paris, Bonn et Londres » intervention dans le cadre du colloque 1979−1981. Un tournant dans les relations internationales à l’Institut historique allemand (mai 2011).

[2011], « Le Théâtre des Nations – une scène de la guerre froide ? » intervention dans le cadre du colloque La société française dans la guerre froide aux Archives nationales de France (mars 2011).

[2011], « L’Ostpolitik française et la détente bilatérale 1975−1979 » intervention dans le cadre de l’atelier La France entre deuxième guerre froide et intégration européenne à l’Institut für Zeitgeschichte de Munich (janvier 2011).

[2010], « La diplomatie française face à l’unification allemande » intervention dans le cadre du colloque L’unification allemande et ses conséquences sur l’Europe, vingt ans après à l’université Bordeaux 3 (novembre 2010).

[2010], « France and the German unification: A European challenge in a transatlantic context » intervention dans le cadre du colloque Europe and the United States during the 1980s. Old borders and new openings à l’Institut universitaire européen (mai 2010).

[2010], « Quel contenu pour l’Ostpolitik française après la normalisation des relations interallemandes ? » intervention dans le cadre de l’atelier sur La France entre deuxième guerre froide et intégration européenne à l’Institut historique allemand (mars 2010).

[2010], « La marge de manœuvre des parlementaires en l’absence de relations officielles : le cas de la RDA 1967−1976 » intervention dans le cadre de la journée d’étude sur La diplomatie parlementaire en France après 1945 à l’Institut historique allemand (février 2010).

[2009], « Le 9 novembre 1989 – un lieu de mémoire est-allemand ? » intervention dans le cadre du colloque Le monde face à la chute du Mur à l’université Cergy-Pontoise (novembre 2009).

[2009], « Les relations culturelles avec l’Est à l’exemple du Théâtre des nations » intervention dans le cadre du colloque La politique étrangère de la 4e République à l’université Paris-Sorbonne (juin 2009).

[2009], « Les images françaises du socialisme en RDA » intervention dans le cadre du colloque sur La RDA : la vitrine du socialisme et l’envers du miroir à l’université de Nancy (mai 2009).

[2006], « Le voyage de François Mitterrand à Berlin-Est en 1989 et la dimension européenne des relations franco-allemandes » intervention dans le cadre d’un workshop sur l’histoire de la construction européenne à la London School of Economics (juillet 2006).

[2005], « Réception et réaction à l’action culturelle de la RDA en France » intervention dans le cadre d’une journée d’étude sur Culture et politique étrangère des démocraties populaires à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (novembre 2005).

[2004], « Les relations de la France avec la RDA – études biographiques et prosopographiques » intervention dans le cadre d’une école d’été sur Les nouvelles approches dans l’historiographie des relations franco-allemandes à l’Institut historique allemand (juin 2004).

- interventions dans des séminaires de recherche

[2017], « La diplomatie parlementaire. L’exemple des groupes d’amitiés France-RDA » à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (décembre 2017).

[2017], commentaire de trois projets de thèse dans le cadre du Collègue doctoral germano-franco-luxembourgeois L’histoire internationale par l’interdisciplinarité. Perspectives franco-allemandes et européennes au XXe siècle à l’université Paris-Sorbonne (novembre 2017).

[2016], « Zwischen Emanzipation und Sicherheitsstreben. Das Verhältnis zwischen USA und Europäischer Gemeinschaft und seine Auswirkungen auf den europäischen Integrationsprozess 1969−1992 » à l’université de Kassel et à l’Institut historique allemand (juin/juillet 2016).

[2016], « Kalter Krieg und europäische Integration. Wechselseitige Beeinflussung und die Folge für Europa 1969−1992 » à l’université Humboldt de Berlin (février 2016).

[2015], « L’historiographie allemande de la guerre froide » dans le cadre du séminaire de recherche du GDR « Europe médiane » (janvier 2015).

[2014], « Guerre froide et construction européenne. La France à la croisée des interdépendances, 1974−1986 » à l’Institut historique allemand (mars 2014).

[2014], « Einführung in das Konzept der Europäisierung » à l’université de Francfort sur le Main (février 2014).

[2013], « Die privatgesellschaftliche Dimension der französisch-ostdeutschen Beziehungen » à l’université de Kassel (mai 2013).

[2013], « Les relations franco-est-allemandes des années 1950 jusqu’au voyage de François Mitterrand en RDA » à l’université Paris-Sorbonne (avril 2013).

[2013], « Auf der Suche nach dem anderen Deutschland. Das Verhältnis Frankreichs zur DDR im Spannungsfeld von Perzeption und Diplomatie » au Frankreichzentrum de l’Université libre de Berlin (avril 2013).

[2012], « France between Cold War and European integration, 1974-1986 » à l’IMT de Lucca (mai 2012) ;

[2010], « La diplomatie parlementaire au temps de la guerre froide » à l’université Paris-Sorbonne (décembre 2010).

[2008], un cours magistral de deux heures sur l’histoire des relations de la France avec la RDA à l’université de Metz dans le cadre d’un programme pour des étudiants en Master (décembre 2008) ;

[2007], « Le thème national dans les débats de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale sur l’Allemagne » à l’université Paris-Sorbonne (juin 2007).

- conférences publiques et participation à des tables rondes

[2017], participation à la table ronde « Enseigner dans la joie et la sérénité » dans le cadre du séminaire Initiation au travail de thèse du CIERA (décembre 2017).

[2017], modération (avec Jürgen Finger) de la table ronde « Les défis de la mobilité. L’expérience européenne des historien‑ne‑s » à SciencesPo Paris (décembre 2017).

[2017], modération de la table ronde « Du ‘I want my money back’ au Brexit. L’évolution des relations entre l’Europe et la Grande Bretagne » dans le cadre du Rendez-vous de l’histoire à Blois (octobre 2017).

[2017], participation à la table « Les archives diplomatiques. Fenêtre ouverte sur le monde » dans le cadre du Rendez-vous de l’histoire à Blois (octobre 2017).

[2017], « Europäische Integration und Kalter Krieg. Die Europapolitik der Vereinigten Staaten von Amerika in den 1970er und 1980er Jahren », conférence à l’université populaire de Hildesheim (juin 2017).

[2016 et 2017], participation à la table ronde « Le système universitaire français et les opportunités de financement pour la recherche » au Forum allemand d’histoire de l’art/à l’Institut historique allemand (septembre 2016/septembre 2017).

[2015], participation à la table ronde « Europe, déconstruction, reconstruction, intégration: l’heure des choix » dans le cadre des Rendez-vous de l’histoire à Blois (octobre 2015).

[2015], modération de la table ronde « La politique étrangère française entre construction européenne et guerre froide 1974−1986 » dans le cadre des Rendez-vous de l’histoire à Blois (octobre 2015).

[2014], participation à la table ronde « À la recherche d’une ‘autre Allemagne’. Les rapports de la France avec la RDA entre perceptions et diplomatie » avec Alfred Grosser et Hélène Miard-Delacroix à la maison Heinrich-Heine (décembre 2014).

[2014], modération de la table ronde « 1989: Der Blick von außen und innen » avec Joëlle Timsit et James D. Bindenagel dans le cadre du Weimarer Rendez-vous mit der Geschichte (novembre 2014).

[2014], « À la recherche d’une ‘autre Allemagne’. Les rapports de la France avec la RDA entre perceptions et diplomatie », conférence dans le cadre du Rendez-vous de l’histoire à Blois (octobre 2014).

[2014], « Auf der Suche nach einem ‘anderen Deutschland’. Das Verhältnis Frankreichs zur DDR im Spannungsfeld von Perzeption und Diplomatie », conférence publique de la Société franco-allemande de Mayence (septembre 2014).

[2014], modération d’une table ronde sur le film « D’une vie à l’autre » avec le réalisateur, Georg Maas, Olivier Truc (Le Monde) et Fabrice Virgili à la maison Heinrich-Heine (mai 2014).

[2013], modération de la table ronde « Un siècle d’histoire allemande à travers la biographie de Willy Brandt » à l’Institut historique allemand (décembre 2013).

[2013], modération de la table ronde « La construction d’une ‘amitié’: la commémoration du franco-allemand 50 ans après » avec Markus Ingenlath, Michael Jeisemann, Anne-Marie Thiesse et François Vandeville à l’Institut historique allemand (octobre 2013).

[2013], « Les relations franco-allemandes 50 ans après ou comment déconstruire l’histoire du traité de l’Elysée ? », conférence dans le cadre d’un séminaire du DAAD (juin 2013).

[2013], « Das Verhältnis Frankreichs zur DDR im Kontext des Élysée-Vertrags », conférence dans le cadre de la rencontre annuelle des lecteurs du DAAD à Alet-les-Bains (mai 2013).

[2012], présentation du livre « La diplomatie française face à l’unification allemande » au ministère des Affaires étrangères (janvier 2012).

[2010], participation à la table ronde « La France et l’unification allemande à travers les archives du ministère des Affaires étrangères » dans le cadre du Rendez-vous de l’histoire à Blois (octobre 2010).

[2009], « L’Allemagne de l’Est face à l’unification allemande », conférences lors de l’ouverture d’une exposition consacrée aux photographies de Stefan Koppelkamm aux universités de Brest et de Nantes (novembre et décembre 2009).

- radio et presse écrite

RBB Inforadio, 26.11.2015.

RFI, Carrefour de l’Europe, 11.10.2015.

France Info, Les 70 ans du débarquement, 6.6.2014.

Radio catholique de France, Le temps de le dire, 7.1.2013.

France Culture, La fabrique de l’histoire, 16.5.2012.

Interviews pour Le Point, Le Temps, Ijsberg Magazine, Kristeligt Dagblad et d’autres.
 

IV Travaux en cours et projets

Point blue

Projets de recherche en cours

- « Guerre froide et construction européenne. Influences réciproques et répercussions sur l’Europe 1969-1992 »

Etudier la question des interdépendances entre la guerre froide et la construction permet de porter un regard plus global sur l’histoire européenne depuis 1945. Si ces interdépendances sont bien connues pour les premières décennies de la guerre froide, l’évolution au cours des années 1970 et 1980 reste à analyser. Un premier projet collaboratif à l’Institut historique allemand en coopération avec RICHIE ‘La France entre guerre froide et construction européenne 1974–1986’ a été centré sur la France et sa politique étrangère (les résultats sont en cours de publication) et sert de point de départ pour un nouveau projet sur le rapport entre les Etats-Unis et la Communauté européenne.

Grâce aux recherches sur les années 1950, on mesure très précisément l’influence américaine dans les débuts de l’intégration européenne, mais nous en savons beaucoup moins sur l’évolution de ce rapport de plus en plus complexe dans les deux dernières décennies de la guerre froide. En effet, les changements politiques et économiques qui interviennent au début des années 1970 provoquent une crise américaine de la construction européenne qui modifie profondément et durablement le rapport entre la Communauté et les Etats-Unis. Ces changements semblent avoir eu un impact considérable sur la manière dont la dernière grande crise de la guerre froide au début des années 1980 a influencé le processus de construction européenne. L’objectif du projet est de comprendre dans une perspective historique le rapport entre cette crise et les différents projets d’unification politique et économique jusqu’au processus de Maastricht. Ceci nous permettra de mieux comprendre non seulement les changements de la guerre froide au cours de sa dernière décade, notamment son économisation, et le cadre international du processus Maastricht, mais aussi l’héritage structurel de la guerre froide dans la construction européenne bien au-delà des années 1989-1991.

L’étude porte notamment sur la perception et la politique des Etats-Unis à l’égard du processus de construction européenne et les réactions des principaux acteurs européens, dont la Commission européenne, la France, la République fédérale d’Allemagne et la Grande Bretagne. Comme dans les décennies précédentes, les hommes politiques et diplomates américains tentent d’influer par des incitations, des demandes ou bien des mesures de pression sur la politique de la Communauté européenne. Mais l’influence n’est plus la même et la réaction aux conceptions américaines de l’Europe non plus. Si le rejet des demandes américaines est de plus en plus ferme, les projets d’Europe en disent long sur le tropisme américain. En effet, toute conception du futur de la Communauté européenne au cours des années 1980 et au début des années 1990 compose avec ce paradoxe entre d’un côté la tendance vers une plus grande indépendance en termes politiques, économiques et monétaires, et de l’autre la dépendance souhaitée en termes stratégiques et militaires. Ainsi, les événements en Europe de l’Est en 1989/90 contribuent par exemple à une rigidification du processus de Maastricht et non pas à son ouverture. Il est également révélateur d’étudier dans ce cadre la prise en compte du fédéralisme américain comme modèle et repoussoir d’un fédéralisme à l’échelle européenne.

Des recherches préliminaires ont été réalisées dans deux bibliothèques présidentielles américaines (fonds Nixon et Reagan), les archives de l’Union européenne ainsi que dans les principales archives françaises, allemandes et britanniques.

- « Les grands défis internationaux et la création d’un espace public en Europe depuis les années 1970 »

Partant de l’hypothèse qu’un espace européen de communication se crée progressivement depuis les années 1970 ce projet place l’étude de la société civile au centre d’une historiographie renouvelée des relations internationales. Il s’agit d’analyser notamment les convergences des débats à l’échelle nationale ou régionale au sein de cet espace européen de communication émergent et d’étudier l’impact de ces convergences sur les décisions politiques tant au niveau national qu’au niveau supranational. Pour décrire l’histoire de l’Europe du temps présent, l’approche est mise à l’épreuve à travers l’exemple des problèmes environnementaux, car la protection de la nature voire de l’héritage naturel ou bien l’approvisionnement en énergie, notamment nucléaire, a suscité depuis les années 1970 un intérêt toujours croissant dans l’opinion partout en Europe.

L’étude part de l’analyse de la perception de ces questions dans les différents espaces nationaux de communication, puis examine l’engagement des associations et des ONG en faveur des problèmes environnementaux. Véritables moteurs et amplificateurs des débats, ces mouvements ont joué un rôle fondamental au niveau régional ou national mais aussi au niveau supranational en raison de leur interconnexion et de leurs réseaux. À cela s’ajoute l’analyse du travail parlementaire, tant au niveau national qu’au niveau européen, qui s’est emparé de certaines questions et qui a réagi aux activités de la société civile, faisant entrer de cette manière des sujets et des revendications concrètes dans le processus décisionnel. Enfin, l’étude s’intéresse aux conséquences de ces convergences sur l’agenda politique de différents gouvernements et chefs d’État.

La dimension comparatiste du sujet permet d’approfondir la question de la circulation d’idées, de concepts et de schémas de perception entre les différents espaces nationaux ou régionaux de communication. Outre l’analyse comparée des débats, une attention toute particulière est portée aux institutions et aux individus qui ont servi d’intermédiaire, de manière délibérée ou non-consciente, entre les différents espaces nationaux ou régionaux de communication. La mise en évidence de telles interconnexions semble être, quant à elle, une condition fondamentale pour comprendre la dimension européenne du sujet et pour répondre à la question cruciale des conditions et des délais dans lesquels les questions d’intérêt politique, comme les problèmes environnementaux, peuvent devenir des objets de la politique européenne.

La première étape de ce projet sera clôturée par un colloque international qui se tiendra au mois d’octobre 2017 et qui ouvrira la voie vers une deuxième étape davantage centrée sur les activités des lobbies et des parlements, notamment le Parlement européen, comme lieux d’interconnexion. Par ailleurs, ce projet s’inscrit dans des réflexions plus larges concernant l’adaptation du concept d’européanisation pour décrire les phénomènes de convergence et de divergence en Europe au cours du 20e siècle.

Point blue

Publications en cours

- direction d’ouvrages

[2018], dir., avec Frédéric BOZO, France and the German question 1945−1990, New York, Berghahn.

- articles

[2018], « France facing the German unification », The Western Powers and the Collapse of the Eastern Bloc 1989−1991, dir. Mark Kramer, Havard, Havard University Press.

[2018], « A surprising continuity. The French attitude and policy towards the GDR 1949-1989 », dans France and the German question 1945−1990, dir. Frédéric Bozo et Christian Wenkel, New York, Berghahn.

 

V. Enseignement et responsabilités

Point blue

Enseignement

[2017], « Histoire des relations internationales, 1939-1991 », TD à l’UFR Histoire, géographie et patrimoines à l’université d’Artois.

[2017], « Histoire de l’Europe, 1914-1992 », CM à l’UFR Langues étrangères de l’université d’Artois.

[2015], « De Seveso à Fukushima. Les changements de perception des catastrophes naturelles en Europe », enseignement d’ouverture pour des étudiants en Licence et en Master à l’université Humboldt de Berlin.

[2014/15], « Américanisation vs européanisation. Des processus de convergence en Europe de 1900 à 1940 », enseignement d’ouverture pour des étudiants en Licence et en Master à l’université Humboldt de Berlin en 2014/15.

[2011/12], « Les Etats-Unis et l’intégration européenne 1945-1992 », séminaire pour le Master Histoire des relations internationales de SciencesPo Paris en 2011/12.

[2010/11], « L’Allemagne – objet, enjeu et acteur dans les relations internationales depuis 1945 », séminaire pour le Master Histoire des relations internationales de SciencesPo Paris en 2010/11.

[2009 à 2012], « Comment faire la recherche en histoire des relations internationales ? », conférences de méthode pour le Master Histoire des relations internationales de SciencesPo Paris.

[2008 à 2014], « Histoire des relations internationales au XXe siècle, 1945-1992 », conférences de méthode pour le Cycle franco-allemand de SciencesPo Paris à Nancy.

[2008 à 2014], « Histoire des relations internationales au XXe siècle, 1900-1945 », conférences de méthode pour le Cycle franco-allemand de SciencesPo Paris à Nancy.                                                                      

Point blue

Responsabilités 

Membre du bureau du Réseau international des jeunes chercheurs en histoire des relations internationales (RICHIE).

Membre du comité de pilotage de l’axe 2 (Epistémologie du politique) du laboratoire d’excellence « Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe » (LabEx EHNE).

Membre de l’Association Diplomatie et Stratégie.

Membre du Verband der Historiker und Historikerinnen Deutschlands (Union des historiens et historiennes allemands).

Membre de l’AG Internationale Geschichte à l’Union des historiens et historiennes allemands.

Point blue

Distinctions

[2012], Bourse de recherche de la fondation Max Weber (Stiftung Deutsche Geisteswissenschaftliche Institute im Ausland.

[2010], Prix de thèse du Comité franco-allemand des historiens.

[2004 à 2007], Boursier de la Studienstiftung des deutschen Volkes (Fondation allemande d’études supérieures).

[2003], Prix « Adenauer-De Gaulle »de l’OFAJ et de la Fondation Charles de Gaulle.